Luc Besson adapte Valerian ! - Page 6
Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456
Affichage des résultats 151 à 154 sur 154

Discussion: Luc Besson adapte Valerian !

  1. #151
    Membre Avatar de Dark Elziann
    Date d'inscription
    août 2017
    Messages
    130
    Citation Envoyé par Tic mais ou est tac? Voir le message
    C'est un petit livret édité par la BNP qui était partenaire sur le film. Il y en a en agence. Au besoin il m'en reste deux.
    Bon ben plus rien pae=r chez moi du coup je suis intéressé par un livret s'il t'en reste un

    Envoie un mp

  2. #152
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    20 658

    Unhappy bon ben c'est raté

    entendons-nous bien: je voulais l'aimer, je me joue régulièrement the 5th Element, j'ai apprécié Adèle Blanc-Sec, la belette me semblait attractive je goûte la SciFi je l'ai visionné en BluRay sur écran 2 mètres et je l'ai regardé deux soirs de suite pour essayer de corriger ma première impression

    en fait tout le problème est là: pléthore d'images, débauche de couleurs toute la publicité est basée là-dessus, le problème est qu'il y en a trop, que ce carnaval visuel cache complètement l'histoire et dissimule l'intrigue c'est même pour cela que j'ai dû le regarder une deuxième fois afin de lui trouver certaines qualités perdues dans le fourmillement inutile d'un écran surchargé

    ne parlons pas du scénario qui n'est pas plus mal qu'un autre, et même mieux que les StarWars (les vrais) mais voilà, l'histoire est mal racontée: les sept premières et les vingt dernières minutes sont bonnes, les reste est confus, et surtout coupé en trois parties qui n'ont rien à voir entre elles: récupérer la bestiole; Valerian poursuit - Laureline le cherche - Valerian la cherche; final avec les Mül (à propos, Müll signifie en allemand "tas d'ordures", à chaque fois que je l'entendais ça me tourneboulait)

    Or un film est avant tout une histoire, et non pas pas une suite d'images, aussi extravagantes soient-elles (quand il se balade dans la rue des putes on voit une gamine à cheval sur les épaules d'un gros soumis, faites un arrêt sur l'image, elle a pas seize ans)
    curieusement ce genre de scènes créant un monde de fantaisie passe bien mieux dans le premier StarWars, scène du bistrot, dans le 5th Element, le fast food chinois, dans les rues de Blade Runner, dans le bordel de Total Recall
    il semble que Besson était tellement fier de ses images de synthèse qu'il a oublié tous les mouvements de caméra: un exemple simple, dans la présentation de Alpha nous découvrons plusieurs mondes superposés, par exemple le méga-univers effarant des mémoires d'ordinateurs, or la présentation du monde de cobayes dans Matrix, ou des gradins de l'Assemblée Galactique dans StarWars est bien mieux filmé, une découverte en plongée qui révèle lentement l'angoisse de cette immensité: dans Valerian le plan est immobile, donc l'effet est raté

    dans Blade Runner nous avons aussi la recherche pour destruction d'un élément hostile, il va s'avérer que ces androïdes sont en fait les victimes: donc c'est la même chose, mais dans le premier nous vivons la tension du Blade Runner, sa quête, ses surprises...là nous ne faisons que regarder, sans arriver à participer, à s'identifier
    à aucun moment on ne sent cette fameuse menace d'un élément étranger caché, on n'y croit pas, donc quand on découvre qu'en fait ils sont des victimes il n'y a même pas vraiment un renversement de situation
    ce voyage, avec le très bel intermède sous-marin, dans la cité des mille planètes, n'a même pas la tension du premier StarWars dans the Death Star, avec ses couloirs et ses chausses-trappes; l'épisode de la stripteaseuse transformiste, jouée par une adorable mulâtresse est stupéfiant, mais totalement inutile et en-dehors de l'histoire, ça ne fait que couper le rythme; le banquet des gros monstres qui veulent bouffer le cerveau de Laureline n'est ni horrible ni comique, ça ne vaut même pas l’Indiana Jones fait il y a 30 ans et surtout, ça ne fait que couper le rythme, embrouiller l'histoire et faire tomber la tension dramatique

    quant à l'idée de la première partie, le marché virtuel, où Valerian est dans un monde d'hologrammes, c'est une erreur, ça ôte toute crédibilité, toute participation...on n'y croit pas, on ne vit pas son angoisse, puisque c'est virtuel: et surtout, le but même de cette séquence, soit la recherche du petit animal, est totalement étouffée dans cette péripétie si bizarrement traitée

    à propos de cet animal, vous connaissez le conte pour enfants "Mon âne, mon âne, chie des louis d'or" Mézières connaissait

    un grave problème, qui probablement cristallise toutes les erreurs commises, est le choix catastrophique des acteurs enfin, acteurs...des pantins

    trop jeunes, moches, une gueule d'empeigne, la gamine a quelque chose de faussé, d'anormal, de tordu une bouche de grenouille, un air boudeur semble être la seule expression qu'elle soit capable de jouer non seulement ils ne sont pas du tout sympathiques mais pire encore on ne sent aucune alchimie entre eux, il est impossible d'admettre qu'ils soient amoureux l'un de l'autre: or comme en plus Besson a gâché l'idée des personnages, du couple qui en fait se partageait parfaitement les tâches, en y collant ce coup des fiançailles, là tout s'effondre

    je lis généralement les critiques de films américaines: ils apprécient bien plus que les Européens une crétinerie comme la Femme Nikita, un navet comme Jeanne d'Arc, Lucy (que je n'ai pas vu) the 5th Element qui a eu beaucoup de succès, et ils étaient tout prêts à faire bon accueil à un SciFi dans la lignée des proto-StarWars (que je n'ai pas vus) et visiblement Besson leur faisait un appel du pied, non pour prouver que les Européens sont meilleurs mais pour gagner plein des sous - il est frappant que le petite Delvingne, qui est Anglaise et même de très bonne famille, affecte un horrible accent yankee donc si le film avait été bon ils lui auraient fait bon accueil


    il est raté et c'est tout
    Dernière modification par Mormiter ; 13/02/2018 à 21h48.

  3. #153
    Membre senior Avatar de eagle34
    Date d'inscription
    septembre 2005
    Localisation
    Pessac
    Messages
    1 636
    Je partage assez ton avis sur la casting.

    Pour l'acteur qui joue Valerian, je confirme que c'est un superbe loupé. Il aurait fallu un acteur un peu plus charismatique, moins jeune beau gosse qui sait juste se la péter avec un grand sourire devant la caméra. Pourtant, c'est sur son personnage qu'est sensé reposer une grande partie du film.
    Qui se souvient du nom de cet acteur ? Presque personne! C'est dire s'il a marqué les esprits!

    Pour Laureline, c'est l'inverse. Comme d'habitude, on voit que Besson a choisi une actrice pour sa plastique et parce qu'il en était tombé amoureux. Et j'ai la désagréable impression que Besson a plus essayé de mettre Cara Delevingne en valeur que son coéquipier. A tel point que je me demande si le film n'aurait pas plus du s'appeler Laureline que Valérian. Après, concernant ses qualités d'actrice, je ne serais pas aussi négatif que toi mais j'avoue avoir regardé le film en VF et je ne peux donc me prononcer sur son accent yankee.
    glider pilots do it better

  4. #154
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    20 658

    Unhappy quand on veut trop bien faire...

    j'ai déniché quelques infos sur le 5ème Elément son cinquième grand film, à 38 ans, mais scénario écrit à 17

    it was the most expensive film ever produced outside of Hollywood, most expensive production in Gaumont's history, and at eighty million U.S. dollars, the visual effects budget of the film was the highest of its time.
    déjà là Besson avait battu tous les records, et pourtant les Américains ont fort bien accueilli ce film: les allégations selon laquelle les critiques auraient torpillé Valerian par jalousie sont donc fausses

    Cartoonist Jean-Claude Mézières of "My Fifth Element", also says that Luc Besson approached him for ideas, telling him: "I want to make a movie based on your visuals. But I am ready to pay you for the work." The nuance is because there has long been a controversy that many elements in the Star Wars saga (several aliens, Darth Vader's costume, Leia's golden bikini, Han Solo's carbonite) were lifted almost unmodified out of Valerian (in particular 'L'Empire des Mille Planètes', published in 1971), of which George Lucas is known to own several original editions, as seen during interviews in his study.
    donc on a bel et bien plagié Mézières sans jamais l'admettre

    Alejandro Jodorowsky and Jean Giraud sued Luc Besson after the film was released, claiming that it had plagiarized their comic The Incal. Giraud sued for 13.1 million euros for unfair competition, 9 million euros in damages and interest, and two to five percent of the net operating revenues of the film. Jodorowsky sued for 700,000 euros. The case was dismissed in 2004 on the grounds that only "tiny fragments" of the comic had been used, and also because Giraud had been hired by Besson to work on the film before the allegations were made.
    "Moebius", moi je ne l'ai jamais aimé franchement il a fait fort sur ce coup-là

    Luc Besson, an admitted comic book fan, had two famous French comic book artists in mind for the film's visual style when he started writing the movie in high school. Jean Giraud (Moebius) and Jean-Claude Mézières. Both artists have long-standing comic book series in France. Moebius is best known for "Blueberry" and the (French) Magazine and (US) movie Heavy Metal (1981). Mézières is best known for the "Valerian" series. Both series are still in production today. Moebius and Mezieres, who attended art school together but had never collaborated on a project until Le cinquième élément (1997), started renderings for the film in the early '90s and are responsible for the majority of the over all look of the film, including the vehicles, spacecrafts, buildings, human characters and aliens. However, only Giraud is credited, and even then he wasn't even granted a premium when the movie was eventually produced.
    éh bééé

    While cartoonist Jean-Claude Mézières isn't directly credited in the movie, he is indeed the confirmed author of most sets, as his album "The Extras of Mezieres v.2: My Fifth Element Sets for the Film by Luc Besson" (Les Extras De Mezieres n.2: Mon cinquième élément decours pour le film du Luc Besson) was published at the same time the movie came out in France, reusing the movie's logo on the cover. Similarly, at the time the movie was being shot, Christin and Mézières published 'Les cercles du pouvoir' which contained a hovercraft taxi (which led Luc Besson to rewrite the movie's opening scenes) and a caricature of Besson.

    The comic series "Valérian and Laureline" had a huge visual influence on this film.

    on est bien d'accord, comme StarWars et plusieurs autres sci-fi de l'époque, le 5ème est directement inspiré par Valerian & Laureline à ce moment pourquoi vouloir faire un autre film encore plus proche de la série
    je pense que ceux qui n'aiment pas le 5ème Elément lui reprochent le côté humoristique quand même très marqué, le fait que le film soit très coloré, bien moins sombre que StarWars, Alien, Total Recall ou Blade Runner qui sont pleins de corridors et recoins sombres le ton assez léger de toute l'histoire, la menace n'est jamais vraiment réelle, la planète destructrive est moins inquiétante que le Death Star enfin la mentalité n'a rien d'exotique, de lointain, de fictif, aucun caractère n'est aussi surprenant que Lord Vader
    alors est-ce que Besson a voulu améliorer sa première adaptation de Mézières encore une fois je ne connais pas la série,mais elle me paraît quand même assez légère et moins étrange que les univers de Druillet ou Moebius


 

Discussions similaires

  1. Benoit brisefer adapté pour le cinéma
    Par duke.19 dans le forum La BD
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/01/2012, 00h00
  2. Valerian ! la DER des DER !
    Par tontonmac dans le forum La BD
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/12/2009, 20h19
  3. Valérian- Goumoun
    Par Plume dans le forum Attakus
    Réponses: 16
    Dernier message: 20/11/2009, 21h29
  4. Quartier Lointain adapté au cinéma
    Par Yoko dans le forum La BD
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/03/2008, 10h04
  5. video de besson, mourier et moi...
    Par shovel dans le forum L'atelier : ce que vous savez faire
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/09/2006, 15h53

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •