1950 -1960 = la grande période - Page 3
Page 3 sur 22 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 631

Discussion: 1950 -1960 = la grande période

  1. #61
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Talking le récit chez Franquin: suite mais pas fin

    à plusieurs reprises Franquin a réussi plus encore que de remarquables vignettes des pages entières dont la composition est sans égale dans la BD



    nous avons ici par exemple une réussite exceptionnelle



    d'une part la composition picturale est absolument parfaite regardez l'opposition entre la partie gauche et la partie droite qui sont tellement bien séparées mais imbriquées qu'elles deviennent avant-plan et arrière plan le petit chemin donne un effet de courbe qui souligne la progression des coureurs observez comme les troncs de platanes accentuent cette délimitation, et voyez comme les arbres meublent bien l'arrière-plan
    d'autre part l'élément de récit, le compte-rendu d'une course cycliste, est parfait:foule des coureurs pas encore chauffés, spectateurs joyeux, les deux gamins qui arrivent en courant
    Mais en plus il nous faut tenir compte de la narration: nous avons ici un plan de cinéma, une plongée avec travelling avant, peu familier à Franquin -alors que Morris et Will utilisent beaucoup cet angle regardez par exemple l'énorme casquette au premier plan qui nous donne l'impression de nous faufiler entre les coureurs et pour voir quoi

    ça



    ce qui nous révèle la ruse de Spirou Fantasio dissimulé parmi les coureurs et cet angle plongeant nous permet de remarquer comme il est bien caché
    de là nous passons sur Spirou tout heureux parmi des gens heureux, qui se fiche d'être habillé comme l'as de pique plein d'optimisme



    soulignons au passage une petite tricherie il rentre par la portière passager mais ça rend l’image bien meilleure



    gros plan sur Spirou et Spip tout relax gants blancs, chrome et rai de lumière corrigent ce que l'image a de sombre Spirou est caché mais en même temps joyeux



    et là tout se gâte Spirou s'est trompé nous passons dans une zone d'ombre bien délimitée par ces troncs de platanes en leitmotiv même le store est noir et blanc c'est le côté obscur



    le dernier gros plan est totalement dans l'ombre la menace est précise



    donc nous avons là un récit qui va suivre trois actions parallèles, chacune bénéficiant d'un gros plan, lequel est amené par un plan large mais sous un angle identique, le lecteur se rapproche de chaque action qu'on lui montre. Le récit est parfait, bien soutenu, et contrairement au défaut d'Hergé il n'est pas du seul point de vue du héros.L’équilibre des cases est parfait, même surface pour Spirou que pour Fantasio et une demie de moins pour la police.
    Ajoutez à ceci que chaque case est parfaitement composée, qu'elles sont toutes équilibrées, toutes meublées de figurants.
    Voyez enfin les jeux d'ombres et de couleurs et remarquez bien que chaque case a un platane sauf celles des gros plans c'est très subtil Franquin avait un talent inné de dessinateur et créait chaque élément très vite mais il passait des heures sur chaque vignette et des jours sur chaque page jusqu'à ce qu'il soit satisfait de l'ensemble

    Le seul art capable de mêler la cinétique d'un récit cinématographique avec le nombre d'or d'une composition picturale c'est la Bande Dessinée indéniablement c'est l'Art du XXème siècle -fort avare de talents faut-il l'avouer et Franquin fut à mon avis le plus grand

    sa dégringolade de 1960 restant le symbole de l’effondrement, Cave Ne Cades

  2. #62
    Super Moderateur Avatar de Zantafio
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Palombie Alsacienne
    Messages
    26 111
    En dehors de ton interprétation que je trouve passionnante... cela à la mérite d'attirer le regard sur des détails que l'on n'as pas forcément vu ou dont on ne se souvient pas...

    Merci de me contacter par mail : zantafio1@wanadoo.fr

  3. #63
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Smile tiens! un client

    ah ben s’il y en a un qui me lit et en plus c'est un modo je continue

    bon d'accord j'en ai trop mis à la fois mais j'ai du boulot ces temps-ci alors je liquide ce que j'ai dans la tête je vous invite quand même avec la dernière énergie à lire attentivement mon post juste avant avec la comparaison entre Hergé et Franquin pour le traitement d'une situation identique

    à part ça je continue parallèlement mon historique des en-têtes

    en 54 les impersonnisations restent assez rares et assez simples



    en voici quand même une très soignée et impressionnante



    sinon on est plutôt dans la vie du journal mais c'est très sympathique







    je ne m'attendais certes pas à voir Spirou en matador



    pourtant curieusement il insiste quelques semaines plus tard




    sinon je vais proposer à Isabelle de réhabiliter son papa enfin...de 1950 à 1960 parce que quand je lis dans Sadoul entre autres stupidités que Spirou n'a aucune personnalité ni expression...



    pôv' mec va

  4. #64
    Membre senior Avatar de Yoko
    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    10 556
    Je pense que tu dois avoir des lecteurs mais ils restent muets devant tant d'éruditions ^^

  5. #65
    Membre senior Avatar de filouchat
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Venezuela
    Messages
    11 452
    c'est sûr :
    1950 -1960 = la grande période

    Créée par Mormiter, 13/04/2014 21h33 1 2 3





    • Réponses: 63
    • Affichages: 949

    Yoko

    et puis, on ose pas l'interrompre quand il parle. Il a mauvais caractère et envoie vite en retenue
    Le FARS Vaincra

    Ma collection
    http://www.filouchat.fr/

  6. #66
    Membre
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    713
    Passionnant car passionné… érudit, partial (capable de mauvaise foi…?)
    Superbe, continue, Mormi, c'est… passionnant !
    J'aimerais encore mieux lire tout cela… sans les smileys, sur du papier… mais bon…
    Merci à Baptixte pour son apport (perfide?) à la rubrique

  7. #67
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Bof moi sans encouragements je ne vaux rien

    ah je respire bon je vais freiner sur le smiley et faire sérieux mais en fait je me demande si je ne devrais pas écrire un truc sur le Franquin que j'aime essayer d'intéresser quelqu'un je veux dire parce que franchement en relisant les recueils du journal de 50 à 60 je vois une quantité incroyable de merveilles qui tranchent

    sans blesser personne il me semble vraiment que dans le parallèle avec l'affaire Tournesol et ces deux situations très proches, Hergé illustre son récit alors que Franquin nous raconte une histoire en images: il y a une nette différence

    je me contenterais de fermer la gueule quant à la déchéance sensible dès l'Ombre du Z

  8. #68
    Membre senior Avatar de morvan
    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    Colombes 92
    Messages
    1 801
    je suis de ton avis, Mormiter,

    c'est vraiment la meilleure période !

    en ce qui me concerne, je trouve que ça a été moins bon après "les pirates du silence".
    alain

    Pute courge : la Castafiore est un travelo !

  9. #69
    Membre senior Avatar de Florian69
    Date d'inscription
    août 2012
    Localisation
    LYON
    Messages
    10 318

    Thumbs up Aller, un nouvel encouragement !

    Mormi, je te lis mais je n'interviens pas car je ne saurais pas quoi rajouter !!

    A elles seules, tes interventions dans cette discussion justifient la création de l'univers de Franquin.

    Par contre, ce serait bien que tu élargisses à d'autres personnages que Spirou dans ta démonstration que la décennie 1950-1960 est la plus belle de Franquin !! C'est pas que j'aime pas Spirou mais je suis vraiment curieux de découvrir tes analyses et comparaisons avec d'autres sujets !
    Florian

    Mes recherches PIXI :
    -Tapis volant - versions 1 & 2
    -Idéfix os
    -Obélix enfant
    -Barque couleur bois
    -Pépé et Idéfix casserole
    -Chute Abraracourcix
    -Bonemine grondant Idéfix

    Et sinon, venez jeter un petit coup d’œil à ma Collection n°69
    ou bien mes bricolages !

  10. #70
    Membre
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    713
    En fait , Mormi, les smileys ne me gênent pas plus que cela
    Je dirais même que sur le site, ils constituent une plaisante ponctuation

    Mais franchement , je trouve que tu a la matière et le style (et parfois la mauvaise foi) pour nos pondre une (petite ) littérature qui serait du plus bel effet si elle était imprimée sur un joli papier avec de belles illustrations...

    Je parie même que nous trouverions sur ce site l'imprimeur qui nous réaliserait ce petit objet….

  11. #71
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Smile devant ce concert d'applaudissements je continue modestement
















    en toute objectivité le plan du chat dans l'arbre est le meilleur de tous ceux que je viens de vous montrer

  12. #72
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Wink toujours le parallèle dans la technique du récit





















    le plus frappant c'est la différence de relations entre Tintin et le capitaine et Spirou et Fantasio: d'abord ces deux derniers sont plus proches en âge -bien que Spirou soit nettement plus jeune ensuite ils se sont toujours connus: Spirou est de toute façon plus agressif que Tintin

    sinon du point de vue graphique je trouve les images de Franquin plus animées il me semble qu'elles ont plus de mouvement, qu'elles sont plus nerveuses

    sinon pour répondre à Florian ben...c'est pas évident à cette époque tout le dessin de Franquin est centré sur Spirou -et Fantasio, mais comme une entité double même ses en-têtes avec cette qualité graphique remarquable sont marqués par son personnage

    quoiqu’il en soit je n'en suis qu'au début je pensais parler encore du trait de Franquin, de ses caricatures, de son humour, de ses figurants... là j'attaquerais plus les personnages secondaires

  13. #73
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Smile un petit coucou à Numa en passant

    "Spirou, avec son visage inexpressif, anonyme, tintinesque...."





    j'ai pas dû aller loin pour trouver toute cette palette juste feuilleter quelques pages de l'album que j'étais en train de scanner pour autre chose

    mais comme disait le regretté Audiard "les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît"
    Dernière modification par Mormiter ; 29/04/2014 à 23h03.

  14. #74
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Thumbs up un truc marrant

    je vous ai longtemps commenté cette image en insistant sur sa remarquable composition qui la rendait si vivante preuve que j'ai raison Franquin l'a très légèrement avancée comme dans un film d'animation pour la couverture d'un recueil démonstration éclatante que ses images sont en mouvement


  15. #75
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Talking là je souffle un moment quand même

    juste la suite de l'historique des en-têtes 1955 l'impersonnisation devient systématique le gag de la semaine de là finira par naître le personnage du garçon de bureau






  16. #76
    Membre senior Avatar de tontonmac
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    IdF
    Messages
    41 449
    En fait , Franquin n'est qu'un vulgaire copieur talentueux d'Hergé ... !









  17. #77
    Super Moderateur Avatar de Zantafio
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Palombie Alsacienne
    Messages
    26 111
    Qu'est ce que ce serait chouette de faire un livrer (format à l'italienne) des entêtes dessinés par Franquin... un par page pour bien en profiter

    Merci de me contacter par mail : zantafio1@wanadoo.fr

  18. #78
    Membre senior Avatar de rastakwere
    Date d'inscription
    mars 2005
    Localisation
    Made in belgium
    Messages
    2 220
    En la plus haute résolution.

    On ne vit qu'une fois...alors celle-ci, c'est la bonne
    Qu'est ce que c'est ?
    Une huître en plastique !!! Quand on la prend ça fait pouèt-pouèt



  19. #79
    Membre senior Avatar de Lucky Luke
    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Belgique une fois
    Messages
    8 604
    Citation Envoyé par tontonmac Voir le message
    Franquin n'est qu'un vulgaire copieur talentueux d'Hergé ... !
    Oui mais beaucoup plus talentueux

  20. #80
    Membre senior Avatar de Yoko
    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    10 556
    Citation Envoyé par Zantafio Voir le message
    Qu'est ce que ce serait chouette de faire un livrer (format à l'italienne) des entêtes dessinés par Franquin... un par page pour bien en profiter
    Je plussoie !!!

  21. #81
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Smile et encore je ne vous mets que les plus belles

    d'excellentes attitudes











    une remarquable composition




    des expressions très réussies






    des personnifications stupéfiantes





    Dernière modification par Mormiter ; 30/04/2014 à 21h28.

  22. #82
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Wink je vous mets ça là car c'est intéressant

    hebdo nr 904 11 août 1955



    attendez j’agrandis



    alors d'abord notons qu'il s'intéresse à l'auteur il faut voir avec Morvan et Tontonmac par exemple mais moi à l'époque je ne me suis jamais demandé qui écrivait les BDs je connaissais Hergé parce que papa Mormiter, qui aimait bien Tintin nous avait expliqué cette histoire de Remi Georges = RG mais alors que j’aimais beaucoup lire les recueils Spirou et que je possédais "Spirou & Fantasio" 1949 ainsi que les Chapeaux Noirs, je voyais le tout comme une entité, un journal avec plein des histoires différentes, sans plus
    pourtant en littérature, en musique, en peinture, il me paraissait essentiel de connaître le nom du réalisateur je savais parfaitement qui étaient Caran d'Ache, Forain, Daumier... mais si je voyais évidemment une différence entre Spirou, Johan, Buck Danny, Lucky Luke...je ne me posais aucune question sur le nom des auteurs mais je ne m'en posais pas non plus sur les noms des metteurs en scène, on allait voir un film de cow-boy, un film de Tarzan, un film de Jean Marais...sans plus
    "Petit Charles" doit quand même être assez jeune, ceci dit la déduction qu'il a une voiture prouve une évidente maturité d'esprit peu de gens en avaient à cette époque et il a du sentir chez Franquin le plaisir à dessiner des voitures - entre autres dans la scène d'action de la Rhino + remorque avec l'attentat et le fantacoptère

    à côté je trouve très intéressant que Franquin soit considéré alors comme un des meilleurs dessinateurs mondiaux je ne pense pas que Dupuis assène ceci gratuitement

    ceci dit il lui était quand même facile de voir la signature quand même assez lisible



    ceci dit cet article contredit un grief fait dans l'Infâmie de Sadoul "...et Franquin créa Lagaffe" à ceux qui ne l'ont pas ne regrettez rien, j'ai rarement vu autant de conneries sur un si petit espace

    d'abord Franquin prétend qu'on ne signait ni datait les dessins, que sinon Dupuis l'aurait effacé et ça alors c'est quoi et bien sûr Morris signe aussi Morris & Goscinny dans ses planches de l'époque même si c'est parfois assez discrètement même si la page de garde porte "écrit & dessiné par Morris"
    ensuite il pleurniche que l'auteur n'avait aucune importance, voici la preuve du contraire

    comme disait ce cher Bismarck les faits ont la vie dure je ne connais que les marxistes et les psychanalistes pour les nier
    Dernière modification par Mormiter ; 01/05/2014 à 10h49.

  23. #83
    Membre senior Avatar de Yoko
    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    10 556
    Je n'ai pas lu ce bouquin pourtant à ceux qui s'intéressent à Franquin, il est souvent cité comme une référence absolue en la matière ! C'est quoi en fin de compte, des entretiens ou bien une séance chez le psy

  24. #84
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    "...et Franquin créa Lagaffe...."

    Tout ce qui est écrit dans ce livre au sujet du Spirou de 1946 à 1959 est une somme d'erreurs graves -je peux le prouver et d'inepties jamais on y parle du graphisme de Franquin il n'y a que des méchancetés susurrées par Sadoul auxquelles Franquin acquiescera avec un masochisme de mauvaise foi
    il a été immonde de la part cet individu de profiter de ce que Franquin était dépressif pour le forcer à cracher sur son œuvre à un point que celui-ci n'aurait quand même pas atteint tout seul
    en tout cas ça ne parle ni d'art, ni de peinture, ni de nombre d'or, ni de bandes dessinées, ni de jeudis heureux: on dirait les pires cacophonies des procès de Moscou

  25. #85
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Cool vous pouvez m'accuser d'être dithyrambique je m'en fiche



    les quatre personnages sont en ligne avec une perspective qu'on ne remarque pas vraiment car on les voit d'abord sur le même plan, alors qu'en fait le méchant caricatural est isolé au fond de l'image, contrastant nettement avec le calme du comte au deuxième plan et surtout l'expression narquoise de Fantasio au tout premier plan
    ce qui est remarquable c'est cette colonne surmontée d'un quasi tori japonais qui fait comme une auréole à Spirou et Fantasio de fait je ne vois aucun dessin qui isole aussi dramatiquement Rastapopoulos dans la lutte entre le Bien et le Mal surtout pas dans l'infâme Vol pour Sydney qu'on dirait dessiné par une guenon en chaleur et écrit par un dromadaire neurasthénique

    avant de passer comme promis au trait même de Franquin, ses mouvements, attitudes, expressions et parallèlement au quatrième élément dont la réunion constitue son génie de l'époque à savoir son humour, son sens de la caricature, ses situations burlesques j'insiste encore sur son sens extraordinaire du récit par les images



    quand on voit la succession de ces cases, chacune si bien traitée, si simple et si expressive, les changements tellement nerveux, l'usage de la lumière et des ombres chinoises, on est forcé d'admettre que le rendu de poursuite est haletant, parfaitement raconté

    et ce qui peut expliquer son "burn out" c'est son investissement dans le rendu de la première page de l'hebdo où couleurs et en-tête se marient parfaitement avec l'aventure du héros-titre



    sinistre, ce crépuscule, ces gris, ces rouges éteints...situation angoissante, impression qui serre la gorge



    on n'y croyait plus la surprise finale, la fin de la quête, l'agitation qui contraste avec l'alcoolique...



    exceptionnel après le gris, après l'ocre, le rouge et regardez-moi cette foire, ça sent la frite

    et enfin la création d'un intérieur colonial

    Dernière modification par Mormiter ; 02/05/2014 à 14h06.

  26. #86
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Wink encore des en-têtes

    un qui est remarquablement composé



    pas mal non plus



    pas fameux mais Spirou en policier français



    marrant



    curieusement c'est toujours pour Jerry Spring qu'il fait ses en-têtes les plus dramatiques à croire qu'il était fait pour dessiner des westerns entre nous j'adore les Chapeaux Noirs

    Dernière modification par Mormiter ; 02/05/2014 à 10h55.

  27. #87
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Talking une petite dissertation sans (trop de) smileys

    Je vais passer aussi par les deux autres qualités exceptionnelles de Franquin qui se conjuguent avec son sens de la composition et son talent pour le récit en images à savoir son trait, son humour, son sens de la caricature, son aptitude à inventer et dépeindre des situations burlesques et son génie du dessin, des attitudes, de l'anatomie, de la représentation, sa synthèse du mouvement mais je veux mieux définir en mots ce que j'ai illustré jusqu'à maintenant

    Si visiblement Franquin jeune a aimé le cinéma, il en a surtout retenu le plaisir de distraire, et souvent de faire rire: mais alors qu'on sent chez Morris, Tillieux, et plusieurs fois chez Will, une influence des plans cinématographiques et du langage de caméra, Franquin est visiblement bien plus un homme de théâtre: Hergé par exemple est marqué par les gags de Laurel & Hardy (plus que de Chaplin), Uderzo est attiré par l'animation de Disney, Goscinny et plus tard Gottlib héritent de Avery, alors que Franquin met en scène ses bandes dessinées de l'époque comme au théâtre, ses entrées surprises, ses portes qui s'ouvrent, ses personnages sursautant, ont la mécanique de Feydeau. Le cadre de ses images est une scène, avec les côtés cour et jardin, et dans ce décor où chaque personnage est mis à la place choisie par le régisseur, il va alors être aussi expressif qu'un acteur de comédie, avec le regard vers l'objet à montrer, la gestuelle concentrée de Stanislawsky, la charge émotionnelle forcément plus soulignée qu'au cinéma, où les gros plans rattrapent tout (sans vouloir blesser personne, je trouve que Uderzo utilise fortement cette technique, forcément plus simple)

    De ceci découlent deux exigences, malheureusement presque contradictoires

    Franquin voudra faire le maximum pour éviter tout problème de lecture à son public: simplifier son message, aller à l'essentiel, supprimer les décors quand cela sera possible, gommer ou flouter les détails inutiles de l'arrière-plan, insister sur le mouvement, ou sur la position des personnages

    Mais alors que Morris n'aura aucun problème pour faire évoluer ses personnages dans des fonds vides et en plus colorés envers tout réalisme Franquin reste avant tout attaché à la peinture classique: quelque soit le mal que Sadoul lui ait fait éructer de son éducation il est visible qu'il aime Rubens et Rembrandt, que les couleurs, les compositions, l'évocation d'idées par l’image de ces maîtres l'ont profondément marqué: de même indéniablement est-il influencé par les primitifs flamands, leur décor, la petite histoire de scènes de la vie quotidienne fourmillant de petits détails clairement la peinture abstraite a du le laisser toujours totalement indifférent

    Autre point qui évidemment me fait reculer devant la reproduction de planches en noir et blanc il semble clair que le prodigieux plaisir des couleurs et la joie qu'elles apportent lui était indissociable de son œuvre:en me forçant à lire Sadoul sans éclater de rage et jeter le bouquin aux chiottes j'ai appris que Franquin procédait à une mise en couleurs très poussée de ses planches, qu'il était impatient de voir ce que donnerait son dessin final, que la peinture était un élément aussi essentiel que le dessin. Il vous suffit de regarder l'homogénéité des quelques planches d'hebdo que je vous ai passées pour s'en apercevoir

    Et c'est là que le bât blesse, car à un moment il faudra bien que l'histoire à raconter, le sujet choisi par le peintre, soit digne de ces efforts incessants, et de ces objectifs parfois contradictoires: insister sur une scène importante pour l'action et les caractères et dépeindre une adorable scène de rue n'est pas du tout la même chose. Sadoul évite soigneusement ce problème en partant du principe que Franquin est fait pour le gag d'une page -corollaire de ce mensonge, il est forcé d'affirmer que Gaston est supérieur à Spirou, or rien n'est plus faux. Franquin adorait ces aventures naïves et pures des années 50, ces "belles bandes dessinées de longue haleine en soixante ou cent cinquante planches, pleine d'aventures, de sentiments, de suspense et d'humour..." si, si, c'est bien lui qui dit ça et c'est là que Sadoul va rattraper cette envolée qui contredit sa thèse simpliste, en essayant de lui faire dire "qu'il y était moins à l'aise que dans les gags d'une page..."
    Pauvre, pauvre couillon je ne vous parlerai pas dans cette discussion de Modeste et Pompon, car tout ce que j'y vois à retenir c'est l’adorable chat Toutenpoil et le fait que Pompon ait une allure prépubère Franquin aimait se servir de ses dons dont la réunion et la force sont exceptionnelles pour illustrer des histoires bien racontées, pour découper et mettre en images des scénarios qui en valaient la peine, il en a réussi lui-même pas mal parfaitement, les Héritiers, les Voleurs ("idée" de Jo Almo, mais évidemment scénario Franquin), la Mauvaise Tête et le Repaire sont excellents; personnellement je préfère de loin les Pirates au Dictateur, mais il a quand même parsemé ce dernier de situations inoubliables

    Le "burn out" na dû venir d'un excès de travail acharné pour illustrer parfaitement l'hebdo tout en assurant des aventures incessantes du héros phare, pendant que le rival pourchassait les petites gouacheuses dans les toilettes de Tintin
    Dernière modification par Mormiter ; 03/05/2014 à 19h43.

  28. #88
    Membre senior Avatar de Rough
    Date d'inscription
    juin 2012
    Messages
    6 251
    C est toujours génial de lire tes commentaires, c est un grand plaisir.! Si on sort un livre avec tes commentaires, c est avec d immenses plaisirs que je te demanderai une dédicace !!! (≧∇≦)

    de l'Ile de France


  29. #89
    Membre senior Avatar de Mormiter
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Berne, Suisse
    Messages
    22 209

    Wink encore un mot rapide sur le récit



    ce qui est très bon c'est évidemment d'avoir gardé toujours le même point de vue et que le cycliste disparaisse du cadre le suivre dans sa chute eut été bien moins efficace

  30. #90
    Membre senior Avatar de filouchat
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Venezuela
    Messages
    11 452
    Citation Envoyé par Mormiter Voir le message

    ce qui est très bon c'est évidemment d'avoir gardé toujours le même point de vue et que le cycliste disparaisse du cadre le suivre dans sa chute eut été bien moins efficace
    et bien plus salissant
    Le FARS Vaincra

    Ma collection
    http://www.filouchat.fr/

 

Discussions similaires

  1. Période noir(e)...............et blanc !!!!!
    Par fantintinboy dans le forum L'atelier : ce que vous savez faire
    Réponses: 164
    Dernier message: 26/01/2012, 22h56
  2. 1960 Maserati Tipo 61 by Minichamps in 1:12
    Par Rotules dans le forum Mini'ART
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/04/2011, 20h29

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •