Sculpture et modelage : du dessin à la statuette

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 82

Discussion: Sculpture et modelage : du dessin à la statuette

  1. #1
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858

    Sculpture et modelage : du dessin à la statuette

    Un récent échange avec Rico, qui m'apportait de précieux conseils sur "mon" sujet, m'incite à créer ce topic.
    Il semblerait que la demande soit grande concernant des "cours de sculpture" de la part des objectiliens : il faut un endroit où centraliser tous les conseils!
    Malgré les récentes et regrettables polémiques autour des contrefaçons, je crois qu'un des grands avantages d'Objectible est d'offrir cette possibilité d'échanges entre pros et amateurs : il est passionnant de voir ce que font les autres, et surtout, comment ils le font.
    Mais les pros comme Rico sont trop occupés pour nous pondre un didacticiel clés en mains (et tant mieux, c'est du meilleur augure pour la Nävis qu'il nous prépare sur LAA ) .
    Pour ma part, je n'aurai pas la prétention de me poser en "professeur", ayant encore beaucoup à apprendre de l'art de la sculpture et du modelage.
    Je me contente de poser la première pierre de ce sujet, où j'espère être rejoint par des pros comme Rico, Sylvain ou Antobij, et par les différents amateurs éclairés de ce site comme JC13 (et son fils!), Fiat, Zantaf, Shoda, Chiwaw, Fantintinboy, P_V, Sculpco ou Santaclaus (pardon à ceux que j'oublie ).

    Après réflexion, pour contourner toute polémique sur les droits d'auteurs, l'incitation à la contrefaçon et tutti quantti (oh, the rutti), je me baserai pour ma contribution à ce topic essentiellement sur des petits crobards de mon cru.
    A partir de ces crobards, je montrerai comment je m'y prends pour interpréter un dessin, pour en rendre l'attitude et l'expression.

    Les posts seront remis à jour régulièrement, en fonction des interventions des autres intervenants, de l'évolution du sujet. Je vous invite à reparcourir tout cela de temps à autre
    Dernière modification par Vieto ; 23/01/2007 à 09h12.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  2. #2
    Membre senior Avatar de rico007
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    île de france et Nîmes
    Messages
    1 759
    Excellent idée Vieto !
    Oui désolé de ne pas être plus présent pour les cours, je n'ai pas beaucoup de temps helas depuis septembre

    Cet echange de conseils pourra profiter à tout le monde y compris à ceux que tu nommes "pro" car en ce qui me concerne je suis loin de savoir tout en sculpture, donc également preneur d'astuces en tout genre

  3. #3
    Membre Avatar de shoda
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Messages
    482
    J en suis

    Et sinon euh...! Viendez voir et commenter Mon blog!

  4. #4
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Citation Envoyé par chiwaw Voir le message
    Moi aussi...
    Mais il vaudrait peut etre mieux bloquer ce topic, pour les cours.
    Et en ouvrir un autre, pour les commentaires
    Ben non, parce que ça supposerait qu'il n'y ait qu'un "prof", ce qui n'est pas le but
    On peut toujours lancer ça sous cette forme, puis ensuite faire un topic de synthèse dans quelques mois, quand la matière sera réunie...
    Dernière modification par Vieto ; 09/04/2007 à 10h25.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  5. #5
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Bon, les bases étant posées et la participation s'annonçant active, je me jette à l'eau. Plouf!

    Contrairement à ce que dit Boucq dans son interview sur objectible (où il prétend être l'un des rares à dessiner en 3D, du fait de son style réaliste), tous les dessinateurs de BD "dessinent en 3D" : ils utilisent les artifices techniques du dessin pour donner l'illusion de la perspective et du relief sur un support papier.
    Le sculpteur de para-BD va devoir réaliser l'opération inverse, et pour cela, il doit commencer à être capable voir le dessin en volumes : on ne peut espérer sculpter que ce qu'on se représente convenablement
    Quand il regarde le dessin qu'il veut retranscrire, le sculpteur doit donc se demander : quelle forme a cette tête? Est-ce une poire, un oeuf, une pyramide?
    Et ce bras, est-ce un spaghetti, un cylindre?


    Essayons d'expliquer cette démarche par l'exemple.

    Je commence pour cela par vous présenter un personnage de mon cru, le plus basique possible, que j'ai baptisé Ernest.

    Intéressons-nous d'abord à la tête, car c'est d'elle que va dépendre la ressemblance de notre personnage.





    J'ai juste esquissé trois angles différents assez rapidement, mais on voit que la tête de ce personnage est constituée par un ovoïde assez régulier.
    Le principal défaut du débutant est de penser à placer des détails du visage avant de se préoccuper de la base : il va vouloir mettre un nez, des yeux et une bouche avant d'avoir bien défini la forme générale de la tête. On appelle ça mettre la charrue avant les boeufs
    Pour représenter un personnage de ce type, assez ligne claire, une tête de forme bien régulière et bien lisse sera nécessaire.
    Dans un album de BD, il faudra souvent feuilleter le bouquin consciencieusement pour bien se rendre compte de la forme d'un personnage (avec un peu d'habitude, un seul dessin peut suffire pour avoir une bonne idée générale, mais plusieurs représentations d'un personnage sous différents angles sont indispensables pour bien appréhender les volumes).
    Dernière modification par Vieto ; 23/01/2007 à 09h13.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  6. #6
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Nous allons commencer la tête de notre Ernest (en fait, je ne commence pas mes statuettes par là , mais c'est le plus intéressant pour illustrer simplement les problèmes de volumes).

    La matière utilisée est de la Fimo "soft", de couleur "dolphin grey". C'est une pâte à modeler qui durcit à la cuisson, et qu'on trouve facilement dans le commerce. Les principes qui seront développés ici restent valables pour d'autres matières qui durcissent à l'air (pour plus de renseignements sur les matériaux, voir l'excellent topic de Rico : http://www.objectible.net/forum/showthread.php?t=30313)

    il s'agit dans un premier temps de confectionner une boule pas tout à fait ronde.



    Pour ce faire, je conseille de ne pas réaliser cet ovoïde entièrement en pâte à modeler, car en la manipulant, cette tête risque fort de se déformer très facilement, ce qui est très très très énervant
    J'utilise pour ma part un noyau de papier aluminium (le même que pour faire la cuisine), bien tassé mais pas trop (pour qu'en cas de besoin, on puisse encore retasser l'alu), et que je recouvre de pâte : ça permet d'économiser de la pâte, qui adhère très bien sur ce support, et ça donne une stabilité beaucoup plus grande à la forme.
    Attention à laisser une épaisseur de pâte suffisante pour ne pas tomber sur l'alu à la moindre manipulation : le noyau ne doit pas être trop gros!
    Suivant le volume concerné, je laisse au moins une épaisseur de pâte de 3mm, et au maxi de 1cm : dans le cas présent, l'épaisseur de pâte est de 3mm environ (la tête fait 2,5 cm de haut environ).

    Ensuite, on place les éléments du visage.



    Pour réaliser le nez et les sourcils (à ce stade, je ne mets pas encore les oreilles, parce que sinon il sera impossible de manipuler la tête sans écraser les oreilles, que c'est aussi très très énervant, et que le modelage, c'est fait pour se détendre), deux possibilités :

    -Soit on peut faire une petite boule et de petits boudins (en roulant une petite boule entre les doigts) que l'on collera sur la tête.
    Avantage : on ne déforme pas la tête. Inconvénient : le nez risque de se décoller et de tomber.
    -Soit on peut prendre la matière directos sur la tête en poussant la pâte avec les doigts ou avec un instrument. Comme le nez est assez petit, ça ne se verra guère, et ça tiendra mieux. En revanche, ça obligera à relisser tout ça. Ce qui n'est pas grave, car on en n'est qu'au stade de l'ébauche grossière!Néanmoins, il est intéressant, d'ores et déjà, de positionner à peu près les éléments là où il faut.
    La distance entre les différents éléments, leur taille respective, tout cela doit être comparé au dessin. En l'occurrence à ce stade, il y a pas mal de différences par rapport au dessin, mais nous verrons ça plus tard.

    J'ai mis sur la photo deux des instruments que j'utilise le plus.

    Les yeux ont été positionnés en ulilisant l'instrument avec une petite boule au bout, et ils ont été un peu retouchés avec la pointe de l'instrument recourbé fin (ça doit porter un nom tout ça...)

    De tels instruments sont incontournables au stade de la finition, mais ne sont pas totalement indispensables à ce stade d'ébauche : avec les doigts et les ongles, on peut faire pas mal de choses...


    La prochaine fois, nous détaillerons un peu plus les expressions du visage et la physionomie de notre Ernerst évoluera vers plus de complexité
    Dernière modification par Vieto ; 07/01/2007 à 18h19.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  7. #7
    Membre senior Avatar de Plume
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Paris
    Messages
    24 239
    Peux tu nous donner au départ la liste du matériel dont nous aurons besoin afin qu'on n'ait pas à retourner en magasin trop souvent, s'il te plait?
    merci
    "Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles"

    Oscar Wilde

  8. #8
    Membre senior Avatar de palais_venitien
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    15 016
    Un sujet qu'on a déjà un peu abordé : vaut-il mieux commencer par la tête ou pas ?
    Pour ma part, que ce soit pour le dessin ou la sculpture, c'est souvent la tête (et le visage en particulier) qui est la partie la plus complexe à réussir...(soit pour des questions de réalisme, mais déjà simplement pour une question de ressemblance... A quoi reconnait on Tintin ? déjà par des caractéristiques de son visage, idem pour Spirou, etc... ensuite ce sont des détails du vêtement, couleur, etc...mais ça ce n'est pas le plus dur à obtenir)

    En plus, je pense que si on réussit la tête, il me parait plus simple de trouver les bonnes proportions pour le reste (en particulier pour monter la "structure porteuse") que de se lancer à faire un corps et se retrouver par exemple au final avec une tête minuscule...
    "On n'est pas moins fautif en ne faisant pas ce qu'on doit faire qu'en faisant ce qu'on ne doit pas faire" (Marc-Aurèle)
    "Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais ! (François-Athanase de Charette de La Contrie)"

  9. #9
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451
    Tres bien cette idée, je suis de la partie aussi, si je peux apporter ma petite experience

    Citation Envoyé par palais_venitien Voir le message
    Un sujet qu'on a déjà un peu abordé : vaut-il mieux commencer par la tête ou pas ?
    Pour ma part, que ce soit pour le dessin ou la sculpture, c'est souvent la tête (et le visage en particulier) qui est la partie la plus complexe à réussir...(soit pour des questions de réalisme, mais déjà simplement pour une question de ressemblance... A quoi reconnait on Tintin ? déjà par des caractéristiques de son visage, idem pour Spirou, etc... ensuite ce sont des détails du vêtement, couleur, etc...mais ça ce n'est pas le plus dur à obtenir)

    En plus, je pense que si on réussit la tête, il me parait plus simple de trouver les bonnes proportions pour le reste (en particulier pour monter la "structure porteuse") que de se lancer à faire un corps et se retrouver par exemple au final avec une tête minuscule...

    Completement d'accord. Au depart je commencais par le corps car me paraissant plus simple (ce qui est vrai) et ensuite il est beaucoup plus dur de respecter les proportions de la tete.
    Si la tete parait bien le reste suivra plus facilement.
    Pour les outils, on peut trouver des petits ouils de modelages chez cultura par exemple, ou des outils de dentiste en inox (on en trouve sur ebay aussi ou meme chez casto, marque maxicraft).
    J'utilise ce genre d'outils de dentiste, apres c'est une question de feeling, on peut en avoir plein mais c'est toujours les memes qui reviennent, sauf pour des formes moins habituelles.
    Pour le lissage j'utilise aussi un pinceau avec pointe en caoutchouc (colour shaper, cultura et autres).
    Vieto, tes outils ont l'air sympa aussi, tu les as trouvés où ?
    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  10. #10
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Citation Envoyé par palais_venitien Voir le message
    Un sujet qu'on a déjà un peu abordé : vaut-il mieux commencer par la tête ou pas ?
    Ben ça tombe bien que Sculptco et toi ne trouviez pas aberrant de commencer par la tête
    En fait, comme je l'ai dit, j'ai choisi cette approche parce que sur un plan didactique, ça me semble plus parlant de montrer comment on passe de la 2D à la 3D à partir d'une tête, avec l'expression du visage...
    Le premier outil du sculpteur ce sont ses yeux (en tout cas s'il part d'un dessin!), et un débutant doit acquérir un certain regard.
    Il semble clair qu'un dessinateur aura plus de facilité parce qu'une grande partie de ce regard sera déjà là. Même chose pour un modéliste.
    Pour revenir à ma méthode, je ne commence mes statuettes ni par la tête, ni par le corps, mais par une ébauche globale qui me permet d'emblée de rechercher la bonne attitude et les bonnes proportions.

    Citation Envoyé par sculptco Voir le message
    Vieto, tes outils ont l'air sympa aussi, tu les as trouvés où ?
    Dans un magasin d'art, ils ont en général toute une panoplie d'instruments dédiés à la pâte à modeler

    Citation Envoyé par Plume Voir le message
    Peux tu nous donner au départ la liste du matériel dont nous aurons besoin afin qu'on n'ait pas à retourner en magasin trop souvent, s'il te plait?
    merci
    Il n'est pas très facile d'établir une liste des instruments nécessaires, ça va dépendre des petites manies de chacun.
    Sculptco, comme beaucoup de sculpteurs pros ou amateurs, utilise des outils de dentistes, qui sont très précis. Alors que j'en ai, je ne les ai jamais essayés pour le modelage
    Comme l'a dit un jour Fiat, les seuls outils dont tu as vraiment besoin, ce sont ta tête et tes mains (et encore il existe des gens dépourvus de mains qui sculptent avec les pieds ).
    J'ai modelé très longtemps en me servant d'un couteau suisse (ça va faire plaisir à Mormiter), d'épingles, de tout ce qui me passait sous la main.
    Les deux instruments que j'ai montrés sont ceux que j'emploie quasi exclusivement : il me semble qu'avec ses deux-là, tu pourras déjà faire pas mal de choses. Pour les détails fins, il m'arrive de me servir d'épingles ou d'autres instruments, en forme de lance ou de serpe, mais c'est seulement parce qu'un jour j'ai voulu en acheter pour les essayer, je pourrais utiliser autre chose. J'ai acheté aussi des instruments plus ou moins biscornus dont je ne me sers absolument jamais

    A signaler qu'il est possible, avec du Milliput et un manche en bois, de créer des outils de la taille et de la forme qu'on veut
    Dernière modification par Vieto ; 05/01/2007 à 16h13.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  11. #11
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451
    Citation Envoyé par Plume Voir le message
    Peux tu nous donner au départ la liste du matériel dont nous aurons besoin afin qu'on n'ait pas à retourner en magasin trop souvent, s'il te plait?
    merci

    Pour les differents materiaux je pense que le sujet de Rico etait tres bien : http://www.objectible.net/forum/showthread.php?t=30313

    Apres il te faut :
    - du papier alu et du fil de fer pour ton squelette
    - une pate a modeler de ton choix (fimo/sculpey...)
    - des outils de modeleur
    - de l'huile de vaseline pour lisser
    - un four basique pour cuire tes personnages voir un seche cheveux
    - de quoi poncer (papier de verre à l'eau (noir) tres fin), une dremel eventuellement
    - pour faire un moulage eventuel : pate a modeler, silicone liquide (RTV), vaseline, resine
    - une bombe d'appret pour faire la sous couche avant peinture
    - des peintures (acryliques car les huiles types humbrol sont à present interdites)
    - de la patience ...

    Bon j'ai mis ca dans l'ordre mais c'est un peu brut, je pense qu'on viendra detailler ca au fur et a mesure.
    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  12. #12
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Et toi Rico, tu commences par la tête, par le corps, par une ébauche globale
    Dernière modification par Vieto ; 22/01/2007 à 18h13.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  13. #13
    Membre senior Avatar de rico007
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    île de france et Nîmes
    Messages
    1 759
    La tête alouette
    Après le corps morceaux par morceaux ou alors une ebauche ça dépend des deconnexions.

  14. #14
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Bien bien bien, ça m'encourage à parler de la tête

    Il y a quelques problèmes de ressemblance entre le dessin et l'ébauche en pâte à modeler.
    La bouche trop près du nez, le nez trop gros, la tête pas assez large.
    L'avantage de la pâte à modeler, c'est que ces défauts sont faciles à corriger : on peut retirer de la matière pour le nez, en rajouter pour élargir un peu la tête.
    Quant à la bouche, on peut l'effacer et la redessiner plus bas.
    Les sourcils, un petit coup de spatule et on modifie leur inclinaison, et donc l'expression du personnage.
    Petite parenthèse : même une fois la pâte cuite, des retouches plus ou moins importantes seront possibles. Mais n'anticipons pas, nous verrons ça plus tard.




    A noter qu'étant un peu flemmard, je n'ai pas fait toutes les modifications que j'ai citées plus haut
    A ce stade, on pourrait passer au stade de la finition, affinage et lissage, puis cuisson, mais là encore on verra ces étapes plus tard*
    J'ai tout de même mis des oreilles, de couleur différente uniquement pour les mettre en évidence.
    La tête a ensuite été posée sur un bouchon, une tige plantée jusque dans l'armature en alu et dans le bouchon permettant que ça ne se casse pas la figure quand on attrape le bouchon. A noter que ladite tige aurait dû, si j'avais été vraiment rigoureux , plantée dans le noyau en alu avant de l'habiller de pâte (parce que là, j'ai passablement abimé le boulot pour planter la tige )!
    Ce système permet de fignoler des détails et de faire la finition en ne touchant que le bouchon et donc de ne pas esquinter le boulot déjà effectué. Il servira aussi de support de cuisson.


    Pour ce qui est de l'expression, je vais donner une règle qui est souvent vraie : très souvent l'expression, c'est du dessin : on pourra rendre, dans la majoirité des cas son personnage en 3D triste, en colère, hilare, avec exactement les mêmes éléments qu'un dessinateur : en jouant sur la forme des yeux et de la bouche, et sur la position des sourcils. Nous verrons les exceptions à cette règle un peu plus tard.
    En tapant ce message, j'ai à ma droite les émoticones d'Objectible qui donnent la base d'un excellent exercice pour les débutants :

    Exercice n°1 : prendre une boule de pâte, y dessiner deux yeux surmontés de sourcils et une bouche, et s'amuser à modifier la forme de tout ça avec l'extrémité des doigts ou avec un instrument quelconque (ne pas oublier que des ongles un peu longs peuvent servir d'outil).
    Très bon moyen, à mon avis, de se familiariser avec la manipulation de la pâte tout en s'amusant

    Jusqu'à présent, le dessin est simple. De ce fait, quand on le retranscrit en 3D, les éléments du visage sont trois traces faites dans la pâte (les yeux et la bouche), et une protubérance, le nez, répartis sur une surface uniforme. Rendre la tête ressemblante en 3D n'est, dans ce cas, pas beaucoup plus compliqué que de recopier le dessin sur une feuille de papier. En effet, la ressemblance au dessin va dépendre du respect de la taille et de la distance entre les différents éléments du visage, qu'on soit en 2D ou qu'on soit en 3D.
    Autrement dit, les principales questions qu'il y aura à se poser, ce seront des questions de longueur, de largeur et de distance : sur un personnage simple, on travaille beaucoup en deux dimensions, une fois le volume principal bien défini.

    Si on complique un peu le dessin, on va se trouver confronté à la troisième dimention, celle de la profondeur. Le sculpteur va devoir, pour avoir un personnage qui ressemble au dessin, se poser la question de savoir si telle partie du visage se trouve en avant ou en arrière de telle autre



    Voilà notre Ernest pourvu de davantage de reliefs.
    Comme on le voit par rapport au pointillé sur le dessin de profil, il a un menton qui avance par rapport au dessin précédent. les yeux, en revanche, sont un peu enfoncés. Le nez est plus allongé et plus détaillé, et deux rides partent de ses ailes de chaque côté de la bouche sous laquelle apparait une lèvre inférieure en relief (voir sur le profil). Enfin, il a des poches sous les yeux. Ouf!
    Bizarrement et de façon totalement involontaire (je préfère Coupet ), il ressemble à Barthez

    En enfonçant légèrement les yeux avec la pointe d'un doigt, en pinçant le nez entre le pouce et l'index, en rajoutant un bout de pâte à la fois pour le menton et la lêvre, et repoussant légèrement la pâte sour les yeux, j'obtiens ceci :



    Bien entendu, ce n'est qu'un premier jet, mais le principe est là. Il ressemble encore un peu à Barthez, mais ce n'est pas le but (ouaf ouaf).
    Comme l'a dit P_V, la ressemblance est un truc vraiment très dur à obtenir, sans doute ce qu'il y a de plus difficile en sculpture. Même les pros s'y cassent parfois le nez...
    Il est souvent nécessaire de bidouiller pendant des heures pour parvenir à un résultat satisfaisant : courage et persévérance sont nécessaires, pour s'attaquer à des dessins un tant soit peu compliqués.


    Exercice n°2 : modifier la forme de la tête en appuyant ici ou là, ou en rajoutant de la matière ici ou là, pour voir ce que ça donne.
    Par exemple,en prenant la tête entre le pouce et l'index et en appuyant latéralement, on devrait obtenir quelque chose qui ressemble à ceci, abstraction faite de l'expression, pour lequel il faudra se référer au 1er exercice (je ne l'ai pas fait, pour ne pas mélanger la pâte rouge à la pâte grise ) :



    J'espère que d'autres (dont notre Rico national) apporteront d'autres trucs pour l'expression et la ressemblance...


    * En fait, je pense qu'il sera préférable de créer un sujet à part pour la cuisson. Le lecteur pressé pourra d'ores et déjà trouver quelques astuces sur ce sujet : http://www.objectible.net/forum/showthread.php?t=30300&page=11 page 11 à 13
    Dernière modification par Vieto ; 09/01/2007 à 15h05.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  15. #15
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451
    C'est vrai qu'on dirait Barthez ... mais tu vas certainement lui donner un air plus intelligent... c'est l'expression du visage
    On trouve toujours que le perso qu'on fait ressemble a quelqu'un d'autre de connu (Mon Piggs ressemblait a Bush au debut)
    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  16. #16
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Citation Envoyé par sculptco Voir le message
    C'est vrai qu'on dirait Barthez ... mais tu vas certainement lui donner un air plus intelligent... c'est l'expression du visage
    On trouve toujours que le perso qu'on fait ressemble a quelqu'un d'autre de connu (Mon Piggs ressemblait a Bush au debut)
    C'est vrai qu'on trouve toujours des ressemblances inattendues.
    Dans ce cas-là, il est assez normal que l'ébauche de tête rappelle le Divin Chauve, puisque c'est un peu le cas du dessin dont je m'inspire

    Sinon, personne pour donner un peu plus de trucs sur la ressemblance?
    Je pense que notre vainqueur ex-aequo du concours Fariboles, j'ai nommé Zantaf, aurait notamment des choses à dire sur le sujet.
    Dernière modification par Vieto ; 09/01/2007 à 15h06.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  17. #17
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Bon. Où en étions-nous? La règle que j'ai énoncée sur "l'expression qui relève des mêmes principes en dessin comme en sculpture", a de nombreuses exceptions.
    Elle est vraie pour des expressions qui déforment peu le visage.

    Elle devient fausse à chaque fois que la bouche va être ouverte et/ou que la machoire va se déplacer vers le côté.



    Cette règle sera fausse aussi pour des expressions qui mobilisent beaucoup les muscles du visage, comme une grimace ou une moue de dégoût.



    Une bouche ouverte va toujours être un problème technique : la plupart du temps, le dessinateur utilise des artifices, comme une tache noire au milieu de laquelle on va parfois voir une glotte. L'imagination du lecteur fait le reste...



    Le sculpteur, qui veut matérialiser le dessin se retrouve face à pas mal de difficultés...
    Faut-il faire une cavité? De quelle profondeur? Que faut-il mettre au fond (on ne va pas aller jusqu'à sculpter la glotte, sauf cas très particulier, il va falloir tricher).
    J'avoue ne pas avoir de solution toute faite pour ce type de problème, c'est encore un domaine d'exploration pour moi (je serais curieux de voir comment Rico a traité le fond de la bouche de Libellule qui rit à gorge déployée) ...
    Une moue de dégoût va donner beaucoup de relief a un visage, et d'autant plus que le style du dessin sera réaliste.
    Dans certains cas, on pourra se contenter de faire une cavité peu profonde... Dans le cas d'un souriure bouche ouverte, le sculpteur pourra facilement creuser une légère dépression...

    Dans d'autres cas, la cavité devra obligatoirement être plus conséquente... Dans le cas d'un cri, par exemple...



    Le débutant aura donc intérêt à se contenter de personnages qui ne grimacent pas trop et gardent la bouche fermée . Mais il faudra qu'il s'attaque ensuite à des personnages plus expressifs, c'est beaucoup plus rigolo!
    Dernière modification par Vieto ; 22/01/2007 à 21h05.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  18. #18
    Membre senior Avatar de rico007
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    île de france et Nîmes
    Messages
    1 759
    Pour libellule j'ai pas trop creusé la cavité bucale, j'ai opté donc pour quelque chose d'assez simple.
    Par contre pour Romuald qui a également la bouche grande ouverte je lui ai fait une ptite glotte
    Le soucis dans la profondeur des bouches c'est le moulage. Si ça part trop profond le silicone risque de s'y infiltré et de s'arracher.

    Sinon pour le boulot de ressemblance, le likeness comme dirait nos amis d'outre manche...c'est 99,9 % d'observations dans tous les sens possible. Pour une tête le minimum c'est d'avoir une vue face/profil (une 3/4 pour le luxe ). Pour un dessin BD "épuré" par forcemment coherent face/profil bah c'est de l'interpretation, des compromis, un tit peu de tricherie...
    Dernière modification par rico007 ; 07/01/2007 à 23h11.

  19. #19
    Membre senior Avatar de rico007
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    île de france et Nîmes
    Messages
    1 759
    un ptit bouquin que je recommande fortement :




    Détails sur le produit
    • Broché: 79 pages
    • Editeur : Ulisse (1 décembre 2003)
    • Collection : Atelier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2844150802
    • ISBN-13: 978-2844150806
    prix 14€

    voici un lien: http://www.dessinoriginal.com/boutiq...g_fr&pag=1&num=
    Dernière modification par Zantafio ; 22/01/2007 à 14h18. Motif: Complété par les détails sur le livre (merci plume et fantintinboy)

  20. #20
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Citation Envoyé par rico007 Voir le message
    Le soucis dans la profondeur des bouches c'est le moulage. Si ça part trop profond le silicone risque de s'y infiltré et de s'arracher.
    Voilà au moins un avantage de sculpter des statuettes en un seul exemplaire : aucune limite technique liée au moulage
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  21. #21
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451
    C'est vrai qu'il y a des risques d'arrachage du silicone mais si on fait une petite serie 3 à 5 exemplaire et en faisant gaffe on peut arriver à ne pas trop abimer le moule... la vaseline sera d'autant plus necessaire !
    Pour de la production "industrielle", c'est sûr que cela pose davantage de problemes.


    En ce qui concerne l'armature pour la tete voilà un exemple (petite taille) :


    Il vaut mieux le prevoir au depart car essayer de rentrer le squelette apres modelage est tres risqué... en general on bousille tout.
    L'avantage c'est de pouvoir manipuler la tete sans la toucher grace au fil de fer.
    Dernière modification par sculptco ; 08/01/2007 à 16h14.
    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  22. #22
    Membre senior Avatar de santaclaus
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    bauvin
    Messages
    963
    personnellement je finis par la tête je me vois mal recommencer tout un corps si j'ai fait une tête plus grosse que prévu .....

  23. #23
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451
    Citation Envoyé par santaclaus Voir le message
    personnellement je finis par la tête je me vois mal recommencer tout un corps si j'ai fait une tête plus grosse que prévu .....
    L'inverse est vrai aussi et generalement la tete est plus dure a realiser car plus de details sur un petit volume.
    Après les preferences de chacun... c'est comme on le sent
    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  24. #24
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451
    J'espère que tu m'excuseras d'avoir trafiqué ton modèle, Vieto, mais c'est pour la bonne cause...
    J'ai volontairement donné un peu de volume au personnage d'origine et ce, pour montrer qu'on peut percevoir dans le dessin les multitudes de patatoïdes composant un visage (ou meme un corps).


    Voici comment on pourrait le decomposer (en rouge les patatoïdes):


    Cela ne pourra peut etre pas s'appliquer à tous les personnages notamment ceux qui sont filiformes ou tres carrés mais on peut toujours decomposer (enfin il me semble) en formes basiques (patatoïdales, cubiques, cylindriques...).

    En ce qui concerne les livres de reference, je vous conseille ceux de Burne Hogarth ( pas de jeu de mots... c'est le dessinateur de Tarzan) qui sont tres détaillés (serie des "Drawing...." et "Dynamic...."):
    http://www.amazon.fr/exec/obidos/sea...urne%20Hogarth

    Voici un aperçu :





    Concernant l'expression du visage, vous pouvez aussi vous entrainer dans un mirroir pour voir quels sont les muscles impliqués dans la mimique.
    Les yeux peuvent etre ouverts ou clos, a demi clos ou exorbités...
    On peut jouer sur les sourcils plus ou moins hauts et froncés, ajouter des plis sur le front, faire des pommettes saillantes, etc....
    Un exemple expressif réalisé lors de l'atelier Fariboles de Septembre dernier :

    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  25. #25
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    J'ai fait une première mise à jour du post 17

    Merci Sculptco pour l'illustration de la mise en volumes


    Le froid arrive, Ernest a un peu froid au crâne. Nous allons voir les principes de réalisation d'une chevelure.
    On peut lui imaginer différentes coiffures (toute ressemblance avec des personnages de BD connu serait pure coincidence )




    Pour bien travailler sur une chevelure (ou des moustaches), il est indispensable de cuire d'abord la tête, ce que j'ai fait.
    A noter que j'ai amélioré la stabilité du bouchon de liège avec un peu de Milliput (on peut aussi faire un trépied avec du fil de fer)



    J'ai simplement étalé un peu de pâte blanche sur le crâne et deux boudins sous le nez, qu'on pourra ensuite mettre en forme. Pour qu'il ressemble au dessin, il faudra enlever de la matière sur les moustaches (qui le font ressembler à José Bov&#233, matière qu'on pourra rajouter sur le sommet du crâne, où il en manque.

    On peut faire différentes coiffures :







    Sur la dernière photo, on voit une mêche en l'air, étayée par un morceau de pâte à modeler orange. Si on travaille uniquement avec de la Fimo pour les cheveux, il faudra que cet étai, cette cale soit cuit et huilé, pour ne pas adhérer au reste lors de la cuisson de la chevelure. On pourra aussi utiliser des petits cailloux, ou tout autre objet lisse qui passe au four.
    Mais je ne conseille pas d'utiliser la Fimo pour réaliser des mêches fines, car ces mêches seront très cassantes.

    Pour les mêches en l'air, j'utilise le Duro, qui présente deux gros avantages :

    - Il est très souple, et s'étire très facilement, les fils ainsi créés restant assez resistants (tout en gardant une certaine élasticité, qui les empêche de casser comme du verre).
    - Il durcit à l'air, ce qui permet de l'étayer avec de la pâte à modeler tout-venant (type plastiline). Ce n'est pas possible avec de la Fimo, car la cuisson au four ou au décapeur ferait fondre la plastiline.

    En plusieurs étapes, on peut construire une chevelure élaborée (cheveu par cheveu si c'est nécessaire), sans crainte de démolir ce qu'on a fait avant.

    Réussir une chevelure est, le plus souvent un travail difficile et minutieux : beaucoup de patience est requise.

    Parfois, on se retrouve face à des difficultés dans la conception elle-même, car certains dessinateurs "trichent", en représentant la chevelure.Se représenter le volume est alors compliqué
    Pirlouit, de Peyo est un exemple de telles difficultés :



    Qu'on voie le personnage d'un côté ou de l'autre, la mèche est toujours orientée dans la direction opposée au regard!

    Et ce serait une erreur de croire que c'est une crête à l'iroquoise : la position des sourcils montrent bien que la mêche part sur le côté.

    Confirmation sur ce dessin :



    Il faudra donc, pour représenter en 3D ce type de dessin, choisir un côté pour représenter la mêche : soit à droite, soit à gauche (rien à voir avec la politique!). Ce qui implique que vue d'un côté, la sculpture fera un drôle d'effet... Le dessinateur peut se permettre certaines fantaisies qui sont impossibles au sculpteur...
    Dernière modification par Vieto ; 23/01/2007 à 09h39.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  26. #26
    Super Moderateur Avatar de Zantafio
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Palombie Alsacienne
    Messages
    25 051
    Petite précision : je ferais de temps en temps le ménage dans ce sujet pour enlever les commentaires, interventions diverses afin d'améliorer sa lisibilité...

    Ce qui ne doit pas d'intervenir

    Merci de me contacter par mail : zantafio1@wanadoo.fr

  27. #27
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Citation Envoyé par Zantafio Voir le message
    Petite précision : je ferais de temps en temps le ménage dans ce sujet pour enlever les commentaires, interventions diverses afin d'améliorer sa lisibilité...

    Ce qui ne doit pas (vous empêcher) d'intervenir
    Comme tu veux J'avais prévu une refonte totale de tout ça pour faire carrément un nouveau topic une fois la matière réunie, mais c'est une solution aussi.

    Que les lecteurs ne se privent pas de faire des remarques, qui font toujours plaisir et nous serviront notamment à ajouter des choses qui manquent
    Dernière modification par Vieto ; 22/01/2007 à 17h49.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  28. #28
    Membre senior Avatar de sculptco
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    1 451

    Cheveux

    On peut aussi se creer un petit outil pour eviter, dans certains cas, de faire les cheveux un par un.
    Utile pour des cheveux raides et lisses.
    Un manche en bois quelques epingles et on "ratisse" la pate :
    Notez quand meme qu'il faudrait arrondir les pointes des epingles (petit coup de meule ou de papier de verre) pour que les extremités ne dechirent pas la pâte.



    Cela donne ça par exemple :



    (les epingles plantées dans la tête n'ont rien à voir, c'est pour le chignon )

    Vieto, je n'ai jamais testé le duro, mais quel avantage a-t-on par rapport à de la milliput ? Plus robuste, plus flexible (la milliput est plutot rigide) ?
    Dernière modification par sculptco ; 23/01/2007 à 12h06.
    Une petite visite vers mon blog et mes réalisations : http://sculptco.free.fr

  29. #29
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Il existe une technique rapide et simple pour donner un rendu assez naturel pour les cheveux (ton truc est sympa aussi, Sculpco!) :

    On commence par donner le volume général et la forme. Puis, avec l'instrument recourbé fin (dont j'ignore toujours le nom ); on dessine une raie (par exemple à droite, si le dessin est ainsi)



    puis sur le côté gauche du personnage, on dessine des lignes pas tout à fait parallèles en partant de la raie. Le fait d'utiliser un instrument courbe, en changeant de temps en temps la position de l'instrument, permet de recréer le désordre naturel d'une chevelure.



    On fait ensuite de même pour le côté droit du personnage (toujours en partant de la raie). Puis on s'occupe de l'arrière du crâne, du haut vers la nuque.



    Ne pas oublier de faire des traits pas tout à fait parallèles, ce qui donne un rendu plus réaliste.

    Si on a appuyé trop fort, il suffit d'estomper un peu en lissant légèrement avec la pulpe d'un doigt
    Dernière modification par Vieto ; 31/01/2007 à 12h46.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

  30. #30
    Membre senior Avatar de Vieto
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    L'Est bien raisonnable
    Messages
    12 858
    Citation Envoyé par sculptco Voir le message
    Vieto, je n'ai jamais testé le duro, mais quel avantage a-t-on par rapport à de la milliput ? Plus robuste, plus flexible (la milliput est plutot rigide) ?

    Oui, le Duro reste flexible lorqu'on l'utilise sur de faibles épaisseurs. D'où une résistance aux chocs (il plie mais ne rompt pas, comme le roseau ) qui en fait un matériau de choix pour les mêches de cheveux ou de poils (on n'est pas obligé de sculpter que des êtres humains . Pour les poils des êtres humains, voir dans la partie cryptée du forum ). Bien sûr, cet avantage n'existe pour les pièces uniques ou les prototypes, pas pour les tirages.

    C'est une matière qui a un avantage : elle est très collante, ce qui permet de faire facilement des rajouts.
    Cet avantage est aussi un inconvénient : sa manipulation demande un peu d'habitude, car ça colle aux instruments et aux doigts . On peut travailler cette matière sans piquer de crises de nerfs en trempant ses instruments dans l'eau, comme un pinceau.

    Mais le principal avantage du Duro pour les cheveux ou les poils, c'est que ça s'étire très très facilement, ce qui permet d'obtenir des diamètres beaucoup plus fins qu'avec du Milliput.




    Voici la méthode que j'utilise pour faire des mêches qui tiennent en l'air :

    Le matériel nécessaire : du Duro (aussi appelé green stuff, c'est à dire "truc vert"), un instrument quelconque, une lame, un bout de pâte à modeler, un peu d'eau. La chevelure a été cuite!



    On commence par fabriquer une cale en pâte à modeler, sur laquelle va reposer la mêche en attendant que le Duro sêche...



    Puis on coupe une bande de Duro, et on va mélanger les deux composants jusqu'à obtenir une boule bien homogène...



    On fait un petit boudin de Duro, on trempe l'extrémité de l'instrument dans l'eau, ce qui va permettre de fixer une extrémité du boudin sur la tête, à la base du morceau de pâte à modeler.



    Puis on étire le boudin au dessus de la cale. Il faudra s'occuper de l'épaisseur, et pas de la longueur (avec un peu d'habitude, on peut réussir à casser le fil juste au bon endroit).

    Le fil de duro ainsi obtenu va sêcher sur la cale et tiendra en l'air (ne pas oublier de bien faire adhérer la base de ce fil sur la tête avec l'instrument mouillé, sans quoi il va se détacher) au bout d'une nuit en général (en mettant le personnage sous une lampe, on diminuera le temps de sêchage.



    On dispose encore de pas mal de temps pour retravailler le fil sur sa cale, l'égaliser, le ré-étirer, y rajouter de la matière, etc...
    Même une fois sec, il sera encore possible de faire des retouches en y rajoutant de la matière ou en en retirant avec une lame.

    Truc supplémentaire : Il arrive fréquemment que la mêche se casse trop près de la base. Qu'à cela ne tienne, il suffit de retourner le fil ainsi obtenu et de le recoller sur le "moignon" qui reste rattaché à la tête (pas très facile à expliquer, mais en le faisant, c'est tout simple et intuitif!).
    Dernière modification par Vieto ; 23/01/2007 à 08h55.
    "Le moi est haïssable" (Pascal)
    "J'emmerde Pascal" (Moi)
    Cavanna

 

Discussions similaires

  1. Drago n° ... Dessin n° ...
    Par G-Ride dans le forum Fariboles
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/04/2005, 22h19
  2. Para Dessin Animés
    Par Kalkaf dans le forum Les objets para-BD en général
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2004, 18h05
  3. Monster, le dessin animé
    Par kribibi dans le forum La BD
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/04/2004, 11h25

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •