Interview de Frank Pé - Page 3
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 74 sur 74

Discussion: Interview de Frank Pé

  1. #61
    Membre senior Avatar de Yoko
    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    10 574
    Tiens au fait, tu viens plus souvent sur le forum, tu as terminé ton travail ?

  2. #62
    Membre senior Avatar de filouchat
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Venezuela
    Messages
    11 457
    Citation Envoyé par Yoko Voir le message
    Tiens au fait, tu viens plus souvent sur le forum, tu as terminé ton travail ?
    non c'est parce que tu m'excites
    Le FARS Vaincra

    Ma collection
    http://www.filouchat.fr/

  3. #63
    Membre senior Avatar de Groumpf
    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Bretagno Parisianno
    Messages
    2 696
    A mon avis c'est pas son nez qui clignotte au rouge !
    RECHERCHE Tintin & Haddock sur la fusée Leblon boite bleue

  4. #64
    Membre senior Avatar de Yoko
    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    10 574
    C'est filouchat !

  5. #65
    Super Moderateur Avatar de BrunoB
    Date d'inscription
    mars 2003
    Localisation
    Lyon
    Messages
    15 651
    Citation Envoyé par Aoutch Voir le message
    Ben, justement, le méta baron ou la comics, on différencie les vêtements du corps, des cheveux, du bustier.
    Mais comme je te l'ai dit, j'ai vu la première version.
    Alors j'attends de voir les derniers pour conforter ou non mon avis sur la finition.
    Tu ne peux pas exiger d'un Fondeur d'Art qu'il fasse la patine à TA convenance

    Et surtout pas critiquer son boulot parce que tu préfères les patines "polychromes" aux patines "monochromes"

    Concernant la "dernière version" de l'Astérix c'est celle qui est au-dessus avec la boite et le certificat.
    OBJECtible!

  6. #66
    Barde Avatar de Aoutch
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    METZ
    Messages
    1 188
    Je ne critique nullement le fondeur, métier que je respecte.
    Je n'exige pas que l'on fasse à mon goût.
    Je remarque juste que le commanditaire, en l'occurence Leblon, n'a pas mis son savoir faire dans cette pièce et a laissé faire l'artisan. Pour moi il n'y a pas cette patte qui sublime la pièce.
    C'est tout, c'est mon goût, qui n'engage certes que moi, mais il manque quelque chose.

    Et donc j'attends de voir les derniers et je te rerereconfirmerai ou non ma position.

  7. #67
    Super Moderateur Avatar de BrunoB
    Date d'inscription
    mars 2003
    Localisation
    Lyon
    Messages
    15 651
    Citation Envoyé par BrunoB Voir le message
    A. Delon possède une collection impressionantes de bronzes Bugatti et cela fait des années qu'il collectionne!
    Il a pu les acquérir à une époque où ces pièces étaient encore à des prix "accessibles"

    A une époque un membre que tu connais bien avait dit (toute mauvaise fois incluse) que des pièces para-bd en bronze c'était donner de la confiture à des cochons (il avait aussi prétendu que fabriquer des Aroutcheff en Chine c'était un sacrilège et depuis il ne jure que par ça mais bon...)

    Pour moi la différence de démarche entre acheter une pièce en résine et une pièce en bronze c'est que dans le premier cas je ME fais plaisir avec un objet qui ne durera pas dans le temps alors que dans l'autre cas j'achète une Sculpture d'Art que je pourrai transmettre à mes enfants et mes petits-enfants

    Les Américains sortent certaines pièces de leur comics en bronze et le rendu est époustouflant!
    Alain Delon vend une partie de ses tableaux pour près de 9 millions d'euros

    L'acteur Alain Delon s'est séparé lundi soir à Paris d'une partie de sa collection de peinture, une quarantaine de toiles des années 50, que des collectionneurs du monde entier se sont disputé lors d'enchères qui ont totalisé 8,74 millions d'euros, frais inclus.
    (publicité)
    Clou de la vente, un tableau du Canadien Jean-Paul Riopelle, "La vallée de l'oiseau", est parti pour 882.740 euros (750.000 EUR hors frais), en deçà toutefois de son estimation initiale.
    D'autres pièces acquises par Delon au fil des années ont fait flamber les enchères. Un tableau de Pierre Soulages daté de 1950, sans nom, est parti pour 781.976 euros (660.000 hors frais), à l'issue d'une longue bataille entre acheteurs au téléphone, ont constaté les journalistes de l'AFP.
    Une oeuvre de Karel Appel, "La famille", a fait monter les enchères jusqu'à 658.820 EUR (550.000 EUR hors frais, près de deux fois son estimation basse), soit un peu plus qu'un tableau du Français Nicolas de Staël, parti pour 625.232 EUR (520.000 hors frais).
    "C'est un succès, les tableaux étaient rares et beaux. On a vendu en Chine, au Venezuela, aux Etats-Unis, partout en Europe", s'est félicité le commissaire-priseur Arnaud Cornette de Saint-Cyr interrogé par l'AFP, dont le père Pierre a guidé les premiers pas d'Alain Delon collectionneur d'art.
    Parmi les acheteurs figurent également des Russes, des Anglais, ainsi que certains musées d'Europe du Nord.
    Alain Delon, âgé de 71 ans, avait expliqué qu'il dispersait sa collection parce qu'il "préfère régler cela maintenant" et qu'il "déteste les ventes posthumes", courantes lors des successions.
    Absent de la salle de ventes, l'acteur s'est tenu informé du déroulement des enchères par une assistante qui lui en faisait le compte rendu en l'appelant à sa résidence de Douchy (Loiret).
    Quarante toiles des années 1950, dont des oeuvres signées Manessier, Hartung, Alechinsky, Dubuffet, Zao Wou-Ki ou Vieira da Silva, étaient mises en vente.
    La salle de vente de Drouot-Montaigne était pleine à craquer, avec plus de 400 acheteurs ou simples curieux. Pour les amateurs préférant davantage de discrétion, ou installés loin de Paris, une vingtaine de téléphones avaient été installés, sous la surveillance d'autant d'assistants du commissaire-priseur.
    Alain Delon avait fait interdire au dernier moment lundi l'accès des lieux aux photographes et cameramen, obligeant la chaîne Paris Première à déprogrammer la retransmission en direct qu'elle avait prévue.
    Pour le galériste Franck Prazan, expert de la vente, "tous les ingrédients (étaient) réunis pour faire de cette vente un des événements de la rentrée" du marché de l'art: "la qualité des tableaux, le phénomène de collection, de son entité, et évidemment la provenance".
    Alain Delon écoulera le 23 novembre un autre lot, composé cette fois de tableaux de peintres de l'école du Midi (XXe siècle), spécialisés dans les paysages figuratifs du sud de la France, selon le site internet de Drouot.
    L'acteur s'est constitué en plusieurs décennies une collection d'art riche et variée, faite de tableaux mais aussi de sculptures.
    Collectionneur qui revendique l'achat "par passion", impulsif, Alain Delon a commencé à acheter des dessins du XVIe et du XVIIe dans les années 1960. Il est passé ensuite à l'achat de peintures d'artistes du XIXe, Géricault, sa grande passion, Delacroix, Millet et Corot, puis à l'abstraction des années 1950.
    OBJECtible!

  8. #68
    Membre senior Avatar de palais_venitien
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    15 117
    et quand on sait que le commissaire priseur et les experts empochent à la fois des frais sur les vendeurs et sur les acheteurs, j'en connais qui ont gagné leur journée, même frais et charges déduits
    "On n'est pas moins fautif en ne faisant pas ce qu'on doit faire qu'en faisant ce qu'on ne doit pas faire" (Marc-Aurèle)
    "Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais ! (François-Athanase de Charette de La Contrie)"

  9. #69
    Membre senior Avatar de fantintinboy
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages
    2 113
    Alechinsky le belge (fondateur du groupement COBRA)......Hergé lui vouait une passion depuis qu'il s'était interessé à la peinture et au surréalisme en particulier.
    Dernière modification par fantintinboy ; 17/10/2007 à 22h03.

  10. #70
    Super Moderateur Avatar de BrunoB
    Date d'inscription
    mars 2003
    Localisation
    Lyon
    Messages
    15 651
    Les trois derniers exemplaires de la Sculpture d'Art en bronze des félins se léchant la patte on été vendus en quelques jours lors de l'exposition Frank Pé à la Galerie du 9ème Art

    Tout comme les 3 premiers bronzes cette série de 8 + 4 est maintenant épuisée
    OBJECtible!

  11. #71
    Membre Avatar de chipoun
    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Tahiti...Moorea au millieu du pacifique
    Messages
    416
    Citation Envoyé par BrunoB Voir le message
    Tu y vas fort en disant qu'il n'y a pas de patine sur l'Astérix bronze parce que si il n'y en avait pas il serait couleur cuivre

    De plus je ne sais pas ce qu'il te faut de plus que les nuances de verts qu'il y a en surface.

    Marie a choisi une patine brune avec des reflets vert foncé et le rendu est plutôt sympa.

    Voici un cliché fait chez VO Espace Tintin à Rouen pour te permettre de mieux te rendre compte :

    Quel étais sont prix de vente à sa sortie svp merci
    -------------------------------------------------------------------------------

  12. #72
    Membre senior Avatar de Jef83
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Prés de Toulon
    Messages
    3 554
    1300€

  13. #73
    Membre Avatar de chipoun
    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Tahiti...Moorea au millieu du pacifique
    Messages
    416
    Citation Envoyé par Jef83 Voir le message
    1300€

    merci JF
    -------------------------------------------------------------------------------

  14. #74
    Super Moderateur Avatar de BrunoB
    Date d'inscription
    mars 2003
    Localisation
    Lyon
    Messages
    15 651
    Les 3 prochains bronzes de Frank à venir début 2010 :

    http://www.surlapointedupinceau.be/bronzes.html
    OBJECtible!

 

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •